Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Discussions littéraires : Le rituel d’écriture

Lors de l’atelier d’écriture du 03 mars dernier avait été évoquée l’idée de réunir des écrivains, des amateurs d’écriture, pour échanger librement sur des thématiques littéraires, partager leurs expériences et leurs astuces afin de combattre la page blanche, surmonter un blocage d’écriture, ou tout autre type de secrets de plume qui pourrait aider leurs pairs à s’épanouir dans son activité d’écriture.

C’est donc en ce dimanche 13 mars que s’est tenue la toute première discussion littéraire de l’association. Le serveur de Bleu héron a accueilli les réflexions littéraires d’amoureux d’écriture sur la thématique du rituel. Et pas n’importe lequel : le rituel d’écriture.

Nous avons tous démarré cette discussion par un « je n’ai pas de rituel d’écriture », ce qui s’est bien évidemment avéré totalement faux. On dirait bien qu’il y a de gros menteurs chez Bleu héron ! Oui, car c’est ce rituel qui nous permet d’écrire. Et pour savoir ce qu’il est, il nous a fallu comprendre à quoi il sert !

Nous en sommes donc venus à la conclusion que la page blanche est ce qui génère le rituel. Car, comme tout rituel, il répond à une problématique. Nous ne parlons pas de sacrifier de jeunes vierges ou des animaux pour gagner une guerre ou rendre un sol fertile, mais il y a bien une chose que sacrifie l’écrivain lorsqu’il pratique son rituel : son incrédulité.

Comme tout lecteur, l’écrivain suspend son jugement, se laisse happer par un flot qui se déverse sur la page, car c’est exactement ce que fait l’écrivain : il lit, il se lit. Il lit ses émotions autrement, il les guide sur un chemin tout tracé, ou les jette dans le noir absolu afin de puiser dans leur lueur et s’éclairer.

Certains ont de la musique et un verre de vin, d’autres ont du silence et de la rigueur , mais tous ces rituels ont une chose en commun : ils permettent de mettre de la distance entre le monde extérieur et notre intériorité. Il permet de plonger dans la parcelle créative de l’âme, le coin de jardin dans lequel notre enfant intérieur joue avec tout ce qui nous constitue et se fiche royalement du regard que l’extérieur peut porter sur tout ça. Le rituel d’écriture sert à s’accrocher à la main de cet enfant créateur pour qu’il nous attire dans son bac à sable.

Car si la passion et l’intuition guident l’imagination, le cadre est nécessaire pour poser ce flux de pensées et d’émotions sur le papier. Quel est ce cadre ? Quel est le cadre qui vous correspond ?

Prenons l’exemple de l’atelier d’écriture. Il permet de créer un contact plus rapide avec cet enfant créateur, car il se pose en consigne, il pose le cadre et ne nous permet pas de le dessiner, il nous facilite la chose. Il occupe une place d’autorité qui nous connecte directement au bac à sable. Mais, si l’atelier n’est pas là, quelle consigne nous donnons-nous ? Comment déconnecter de la réalité et nager entre les grains du bac ?

Nous vous proposons donc de vous plonger dans votre tout premier souvenir d’écriture, ce premier contact si particulier, et de le comparer avec les situations dans lesquelles vous écrivez aujourd’hui, d’en apprécier les points communs et les différences, de comparer également les motivations de ce passage à l’acte. Que trouvez-vous ?

Certains ont trouvé un livre d’horreur dans la chambre de leur grande sœur et ont dévoré quelques lignes qui les ont marqués à tel point qu’ils ont voulu inventer la suite et évacuer cette peur qu’ils avaient ressenti. D’autres ont eu envie de s’évader et d’explorer le champ des possibles parce qu’ils en avaient marre de la réalité. Et d’autres encore s’étaient lancé un défi entre amis et le désir de retrouver cette sensation ne les a jamais quittés.

Ces premières fois sont importantes, et elles sont à la base du rituel de création. Alors, arrêtons-nous un instant, replongeons-nous dans ce souvenir, et regardons autour de nous. Quelles étaient les conditions de cette première écriture ? Quel était le désir caché derrière ce premier contact ?

Prêtons-nous à l’expérience, recréons ce cadre qui a conditionné notre façon de nous exprimer, et écrivons !


Vous souhaitez assister à nos prochaines discussions littéraires ? Nous partager vos expériences et échanger vos trucs et astuces ? Rejoignez notre Discord !
C’est par ici → https://discord.gg/Ym2M9s84q6

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :